Vraoum

Aseyn

Blog

Grand gagnant du prix Révélation Blog 2008 à Angoulême, Aseyn est un dessinateur de talent, graphiste de son état, qui aime à varier les techniques sur son blog et dans ses histoires, avec une personnalité étonnante et un fourmillement de détails, parfois proche du trait de Blain, de de Crécy ou de Blutch, au service d’un humour absurde et de fins dialogues.

Qui es tu, Aseyn et comment ça se prononce ce nom ?
Je suis Aseyn, un dessinateur… Je.. J’aime bien la quiche. Mon pseudonyme se prononce «assène» et pas «as - eïn»

Depuis quand fais tu de la bd ?
La bd, j’ai commencé au college, en realisant une histoire inspirée de Dragon Ball Z, qui doit faire 600 pages. C est à ce jour la bd la plus moche et aussi la plus longue que j’ai dessiné, et croyez bien que je suis le premier à le regretter. Elle est placée sous clef dans un coffre, au fond de l’océan Indien.
Sinon, j’ai toujours dessiné, tout le temps, depuis tout piti. J’ai commencé par dessiner des avants de 505 peugeot, ma voiture préférée, on aurait dit des yeux méchants. Maintenant avec les Twingo, les enfants sont moins sensibilisés à la violence, et entre nous, c’est dommage.

Qui sont tes références ?
Y’en a que j’admire, mais dont je ne sens pas trop l’inspiration. Par exemple, Goossens, Clowes, Crumb sont des génies de la bande dessinée à mes yeux. Il y en a deux qui se prénomment Daniel, vous remarquerez… Parfois, la vie est taquine.  Hormis leur prénom ridicule,ce sont à mes yeux de véritables génies de la narration.
Pour ce qui est des inspirations graphiques, elles me sont la plupart du temps signifiées
sur un ton dépréciatif. Comme ce sont des références qui ne vont pas au-dela des vingt
dernières années, je me dis que j’ai affaire à des incultes, et je continue à me caresser devant les dessins de Goya. Mmmh…
Ah et une fois j’ai serré la main à Chris Ware. Je lui ai laissé l’adresse de mon site sur une facturette mais il m’a jamais envoyé de mail. Alors c’est pas une référence, bien fait pour lui. Pour le dessin, j’aime bien Taiyou Matsumoto (l’auteur de Amer Béton), Robert Crumb, Blutch, Winschluss... Mon arriere grand-mère dessinait super bien aussi.

En tant que premier gagnant de la révélation blog, il faut que tu présente ce blog...
J’ai commencé avec un blog collectif, le Club Yaourt, composé principalement de nerds à lunettes. C’est un blog qui eut son petit succès à l’époque, on rigolait bien, ha ça oui. Puis notre production est devenue aussi riche que nos conquêtes amoureuses, après on s’est séparé , comme Les Vagabonds. Moi j’ai ouvert mon blog.
J’y présente ma production du moment, a la fois en illustration et en bd. C’est là que j’ai commencé à improviser l’histoire d’Edward, pretexte a changer de technique comme de chemises.

Et puis j’ai gagné la révélation blog, ce qui me permettait de faire mon premier livre chez VRAOUM, et me voilà.

Peux tu nous parler de ton livre ?
C’est l’histoire d’un petit super bonhomme qui a gagné le pouvoir de voler à un concours de dessin de super héros. Il est un peu nul, même s’il a la meilleure volonté du monde.

Quelqu’un qui gagne un concours de dessin... Est ce que ce serait pas de l’autobio ?
C’est ça, Edward, c’est moi.

BIBLIO "Palavas Cowboy" Miniblog (Danger Public)

Photo Chloé Vollmer-lo