Vraoum

Laurel

Blog

Jeune illustratrice autodidacte, la dessinatrice de la série Carmilla chez Vents d’Ouest, qu’ona pu découvrir dans Spirou, est devenue célèbre grâce à son blog «Un crayon dans le cœur» où elle se raconte avec un naturel surprenant et sans pudeur, déclenchant les réactions les plus extrêmes, de l’adoration à la colère.

Depuis on a plus la retrouver dans Spirou, Fluide Glamour, ainsi que chez Dupuis où elle a publiée avec Elric Marche ou rêve.

Elle continue d'alimenter régulièrement son blog pour une horde de fan acharnés.

Qui es tu Laurel ?

Mon vrai prénom est Laureline, d'après "Valérian et Laureline, agents spatio-temporels". J'ai appris à lire avec Astérix, et à cinq ans je voulais être dessinatrice de BD.

Aujourd'hui, j'ai 27 ans. Je vis avec ma fille Cerise à Metz, en Lorraine, et j'ai la chance de pouvoir dessiner toute la journée...

Quel a été ton parcours  ?

Je dessine depuis toujours, sans avoir jamais pris de cours de dessin. J'ai un bac L Cinéma-audiovisuel, c'était passionnant, ça beaucoup apporté pour tout ce qui est découpage, mise en scène, scénario...

J'ai hésité à me lancer dans le théâtre, et j'ai fait le conservatoire dans ce but, mais  c'est un métier compliqué, il faut vivre dans une grande ville, il y a beaucoup de contraintes... j'ai laissé tomber. J'ai fait des petits boulots et puis j'ai eu beaucoup de chance... En 2003, mon blog, pourtant pas terrible à l'époque, m'a permis de décrocher un petit boulot d'illus, puis un autre, et ainsi de suite jusqu'à travailler pour Spirou et Glénat.

Aujourd'hui, j'arrive à vivre du dessin, en bossant parfois pour la presse et aussi la pub quand j'ai l'occasion.

Que raconte ton livre ?

Essentiellement ma vie quotidienne depuis trois ans... Mon métier de dessinatrice, la vie avec ma fille Cerise, mon chat, ... mes amours parfois... Des choses qu’on a pu lire sur mon blog, au départ.

Quelle différence par rapport au blog, justement ?

Il était très important pour moi d’apporter quelque chose de plus par rapport au blog, je ne voulais pas prendre les notes du blog comme ça pour les imprimer telles quelles avec quelques inédits... 

J’avais vraiment envie de raconter une véritable histoire, et pas un recueil d’archives.

Ce livre retrace ma vie durant grosso modo trois ou quatre années avec plus de la moitié de pages inédites. Pour les pages dont on a repris le scénario, j’ai redessiné quasiment l’intégralité car je n’aimais plus mon dessin, qui a beaucoup évolué depuis 2003.

Au final, On a gardé 10 pages du blog, parmis les plus récentes.

J'espère vraiment que ce livre plaira à mes lecteurs.

Selon toi, ton livre ce destine à quel public ?

Je ne sais pas trop... les habitués du blog, d’abord, mais j'aurais tendance à dire que c’est un livre pour tous publics. Mais bon,... peut-être que les parents devraient le feuilleter avant, pour êtres sûrs ?

Dans quel contexte as-tu écrit ce livre ?

Dans l'urgence! Je ne sais pas pourquoi, mais je travaille bien mieux lorsque la date limite est proche. Le livre a pris un peu de temps, puis du retard, environ six mois, et puis mon éditeur m’a mis la pression en me disant que, passé une certaine date, il ne prendrait plus rien. Alors j’ai carburé et tout bouclé dans les temps.

Quels sont les artistes que tu préfèrent en ce moment ?

Manu Larcenet bien sûr... Les auteurs des Nombrils font un travail formidable aussi. Mais l'un de mes récents coups de foudre va à Gad et à son Ultimex!

Quels sont tes projets à venir ?

J'adorerais faire une BD dans une ambiance de fin du monde, un peu comme "La route" et "Le fléau", ou encore "Walking dead" mais sans zombies...

Et puis beaucoup voyager et d'avoir d'autres enfants, dans quelques années.