Vraoum

Louis-Bertrand Devaud

Blog

Cher Louis-Bertrand Devaud, pourriez-vous nous en dire plus sur vous ?

Je suis un homme avec un nom prénom de 19 lettres, ce qui est beaucoup mais toujours moins long que anticonstitutionnellement alors ça va... je suis un papa aussi et j’ai deux chats. À part ça, je suis né à Besançon en 1980 et j’aime bien dessiner.

Je suis graphiste dans une agence de pub. Je fais des logos, des dépliants et des dessins aussi des fois...

Quels sont vos coups de coeur actuellement ?

J’aime beaucoup ce que font Ruppert et Mulot, parce que c’est drôle et nouveau. Mais j’aime beaucoup aussi ce qu’a fait Franquin. Je suis jaloux aussi des dessins de Christophe Blain ou Nancy Pena. Bref, j’aime tout le monde...

Votre blog a été important dans votre parcours d’auteur ?

Oui, très. Il m’a permis de ne pas lâcher la bd, ainsi que de sortir mon premier album, Aliments domestiques, chez 6 pieds sous terre et de me faire connaitre pour sortir le second chez Paquet (Michel le singe). Il m’a permis aussi de participer à l’aventure Miniblog. Et en plus, j’ai rencontré ma femme avec, fait fortune dans l’immobilier et inventé un vaccin universel contre toutes les maladies du monde... Enfin, je crois...

Qu’y racontez-vous en général ?

En fait, ça fait un bout de temps que je raconte les aventures de mes félidés... Au commencement, je racontais ma vie de façon romancée, puis, de fil en aiguille, les deux chats se sont imposés comme les muses que j’ai toujours attendues : la grâce, la beauté féline, le seul et unique cerveau pour deux qui régit tous leurs faits et gestes.

Parlons maintenant de votre livre, une litière pour deux. Ces chats, Tornado et Tigrou, sont vos vrais chats dans la réalité ?

Oui, ce sont mes chats... ils sont bien réels. Ils ne se déguisent pas, ne se transforment pas à leur guise, ne partent pas en vacances en Amérique latine, mais ils ont effectivement une litière pour deux.

Tornado, Tigrou... Ce sont des noms qui rappellent un peu la programmation du Disney Channel : Tigrou, le tigre de Winny l’ourson & Tornado le cheval de Zorro, ça vient de là ?

Eh bien pas du tout. Tigrou vient de la SPA. Quand vous allez chercher un chaton dans une SPA, vous vous retrouvez avec 50 chatons mignons avec de grands yeux clairs et, de leur miaulements craintifs, souhaitent être adoptés. Nous avons pris le seul qui arrivait à grimper sur le grillage de la porte et qui avait de plus grandes oreilles que les autres. Puis, pour le nom, il était tigré, donc Tigrou. Si il avait été blanc : Blanchou.
Et si il avait eu des écaille de tourtue... Ecailledetortuou.
Pour Tornado, il ne vient pas de la SPA, mais il est roux. Rou-ou n’aillait pas, donc Tornado parce que l’on imaginait qu’avec sa couleur de feu, il allait être fort comme une tornade.

Combien de temps / notes de blog représente ce livre?

Ce livre représente une centaine de notes de blog. C’est environ un an de blog de 2009

Quels sont les influences de cette série en terme d’humour et de narration ?

C’est compliqué comme question ça... Je n’ai jamais lu Garfield. Le chat de Gelluck, un peu. Je n’ai même pas vu les Aristochats. Alors niveau chat, j’ai pas trop d’influences (même si il m’arrive de manger des croquettes). Niveau BD, j’aime bien l’idée de commencer une case sans savoir comment l’histoire va se finir... Ce système ressemble un peu à ce que peut faire Lewis Trondheim, il me semble. J’aime bien aussi les dialogues pris sur le vif et un peu débiles par le fait, un peu comme Ruppert et Mulot. Sinon, l’absurde, l’histoire qui part de travers, j’aime bien aussi, mais ça je ne sais pas où je l’ai vu, peut-être un peu partout et nulle part à la fois.

Quels sont tes projets à venir ?

Continuer mon blog, le challenge, c’est d’arriver à passer toute une vie à faire des blagues avec deux chats.
Sinon, j’ai un projet en cours chez Paquet. Et j’ai aussi une petite série assez récente, «les Débilosaures», avec laquelle j’aimerais bien devenir maitre du monde de la BD.